Comment le choisir?

Le Chaource est commercialisé à partir de la troisième semaine d’affinage. A ce stade, sa croûte duveteuse doit être parfaitement blanche et sentir le champignon frais. Il développe des arômes fruités, de fruit sec (noisette) et de crème, avec une saveur très légèrement salée. Sa pâte, finement homogène, fondra en bouche malgré un aspect crayeux et fera le bonheur des petits comme des grands.

Plus il avance en affinage et plus sa pâte va s’assouplir tandis que son caractère va s’affirmer. Ainsi, vers 4 ou 5 semaines d’affinage, sa pâte, encore crayeuse à cœur, aura développé en sa périphérie une belle couche crémeuse, fondante et onctueuse tandis que la croûte blanche pourra se couvrir de fines marbrures. Les arômes seront plus prononcés et puissants et conviendront mieux à des consommateurs avertis.

N’hésitez pas à demander à votre crémier ou fromager de conseils pour vous aider à faire votre choix en fonction de vos goûts et de la saison. Si lors de votre achat le Chaource vous semble trop peu affiné à votre goût, vous pouvez le conserver dans le bas de votre réfrigérateur, pendant deux à trois semaines. Il est conseillé de le sortir à température ambiante au moins une demi-heure avant de le servir.

Comment le servir?

Le Chaource trouve traditionnellement sa place en fin de repas, accompagné des vins de son terroir : un Rosé des Riceys pour un Chaource bien affiné ou un Chablis par exemple. Il peut aussi apporter une touche d’originalité coupé en dés à l’apéritif avec du Champagne. Il se mariera également à merveille dans toutes vos préparations culinaires : tapas, entrées, viandes, poissons, terrines de légumes et même desserts !

Pour en savoir plus

Arômes de l’AOP Chaource
arborescence du goût du Chaource

 
Dégustation du Chaource
NET.COM POUR CHAOURCE © 2009
MENTIONS LEGALES
PLAN DU SITE